Vous êtes ici

Les déchets sauvages, un problème récurrent

 

Des actes inciviques

Comme la majorité des cavités souterraines de Charente-Maritime, l'exploitation du calcaire est à l'origine de la création de la carrière de Fief de Foye. Au début du 20e siècle, la culture de champignons a pris le pas sur l'extraction de matériaux et s'est poursuivie jusque dans les années 1970. Aucune activité économique n'est désormais présente dans ces souterrains.

Malheureusement ce site exceptionnel a pris une triste figure. D'importants dépôts de déchets ont régulièrement été apportés en surface comme en sous-sol au cours des 20 dernières années. Outre la pollution visuelle que ces actes inciviques engendrent, la décomposition de certains matériaux entraîne une contamination des sols, néfaste aux chauves-souris et leurs écosystèmes associées et plus largement à l’Homme.

Les premières actions mises en oeuvre ont donc été destinées à stopper définitivement cette déchetterie sauvage.

Un des nombreux dépôts jonchant le site Natura 2000